Médias

Mise en place de projets vitrines

DSC_0001Dans le cadre du projet régional BioM, on a mis en place depuis avril 2017 des projets vitrines auxquels sont associés pas moins de 400 foyers des municipalités de Sainte-Martine (250) et de Saint-Louis-de-Gonzague (150). Depuis cette date, les occupants de ces résidences participent à la collecte porte-à-porte de résidus alimentaires et de résidus verts (matières organiques). Ces participants s’ajoutent ainsi à quelques centaines de ménages de Salaberry-de-Valleyfield également rattachés à un projet pilote similaire ayant vu le jour en 2016.

On rappelle que le projet BioM consiste en l’implantation d’un complexe intermunicipal de traitement et de valorisation des matières organiques par biométhanisation et compostage qui desservira ultimement d’ici quelques années le territoire des MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon (225 000 citoyens et 18 municipalités).

« La mise en place de ces projets vitrines permet de créer un environnement propice à la mise sur pied de nouvelles habitudes liées à la gestion des matières résiduelles, et qui seront éventuellement adoptées par l’ensemble des citoyens de la région » explique madame Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry et administratrice de BioM.

Depuis leur mise en place, les projets-vitrines démontrent d’excellents résultats, témoignant ainsi clairement que les citoyens sont prêts à l’arrivée de la collecte porte-à-porte des résidus alimentaires et des résidus verts (matières organiques).